JOIE ET BONHEUR

Publié le par mobilisation marzelay

 

Enfin une réponse de M. Gbedey mais dans son courrier que dit il ?

 

-Qu'il doit chiffrer les travaux, non ce n'est pas encore fait !!!

-Qu'il faut discuter avec le club de Marzelay pour lui permettre de continuer à disposer des locaux, ce que nous avons fait, le responsable de la maison de quartier, que nous connaissons bien, nous a dit qu'il avait donné son accord.

-Qu'il a conscience de l'importance de ce dossier (2 mois pour ne pas trouver de solution, c'est trop fort)

-Qu'il s'est engagé à la réfection de la salle de restauration de l'école (pour l'instant, aucune date, aucun délai)

 

En résumé RIEN DE RIEN aucune réponse

 

ça fait maintenant 2 mois que les enfants subissent un rythme qui n'est pas le leur, ça fait maintenant 2 mois que les enfants autistes montent dans un bus qui les effraie, qu'ils mangent dans une cantine trop grande, trop bruyante.

 

Nous avions effectivement dans un premier temps proposé la maison de quartier comme solution, mais comme la fuite du toit de la salle de restauration a été colmatée, il suffirait d'un grand nettoyage pour la rendre fonctionnelle,

 

ça fait quand même plusieurs années que la mairie a été prévenue de cette fuite, l'année dernière, des bassines avaient été mises au sol pour récupérer l'eau !!!

 

La solution à notre problème est encore plus simple que prévu, il suffit de rouvrir la salle de restauration, si M. Gbedey s'était déplacé lors du Conseil d'école du 4 novembre, il s'en serait rendu compte mais celui-ci n'a pas daigné venir.

 

N'est-ce pas le rôle d'un adjoint à l'éducation de se déplacer lorsqu'il y un souci dans une école ?

 

N'est-ce pas le rôle d'un adjoint à l'éducation de réagir rapidement quand la situation le demande ?

 

N'est-ce pas le rôle d'un adjoint à l'éducation de veiller au bien être des enfants scolarisés ?

Encore plus d'enfants en difficultés ?

 

C'est une situation d'urgence et ce n'est pas le courrier de M Gbedey qui va rassurer les parents.

 

Nous voilà encore une fois obligés de mettre en place des actions afin d'être entendus, mais nous en avons maintenant l'habitude, cela fait 2 ans que nous sommes contraints de défendre l'école Camille Claudel.


 

Pourtant, après le discours du maire lors de notre kermesse de juin dernier, nous pensions que notre école allait être considérée comme toutes les autres écoles de St Dié.   

 

Commenter cet article

pfff 11/11/2011 08:39


Si l'adjoint à l'éducation ne s'occupe pas des affaires scolaires, on peut vraiment s'inquiéter de la gestion de la ville de Saint Dié....
Ce personnage n'a aucun sens des responsabilités. Quelle incompétence !


toujours là 10/11/2011 18:51


hé oui on est toujours là pour défendre notre école, nous ne lâcherons pas


andreoletti pascal 10/11/2011 16:02


Je suis à nouveau très indigné par les réponses (où non-réponses) de la Mairie. Il est grand temps de mettre fin à cette situation. Je suis donc, à titre personnel, à votre entière disposition pour
toute action revendicative. En tant que citoyen et père d'élève (même si ma fille n'est pas à Marzelay) . De plus, en tant que nouveau président de la FCPE locale, je vais demander à notre bureau
de se positionner clairement sur ces faits et de vous soutenir dans vos actions. (Mais je ne préjuge e rien de leur décision bien sur)


mobilisation marzelay 10/11/2011 18:27



merci Pascal pour ton soutien, nous n'hésiterons pas à te solliciter.


Bienvenue au nouveau président de la fcpe