DU COLONEL PIERRET AU PETIT CAPORAL

Publié le par mobilisation marzelay

 

 

 

 

J’AI DECIDE !! Ce sont les  mots de C.Pierret au conseil municipal du 12 avril. Soit dit en passant, quelle place à la concertation après cela ?

 

J’ai décidé, donc, rassemblement des troupes, enfin, la garde rapprochée. Doigt sur la couture pour les adjoints et c’est parti. On ne discute pas un ordre du colonel Pierret sous peine d’être sacrifié sur l’autel des privilèges acquis.

 

 Car il s’agit bien de cela, garder ses privilèges pour des adjoints  liés au dictat du chef  par les privilèges accordés à leur fonction et le sentiment d’appartenir à une classe dirigeante dans le microcosme Déodatien. Adhésion à une philosophie bourgeoise faite de privilèges et de gratifications médiatiques.

 

Les va-t-en-guerre sont en ordre de marche, prêts à collaborer à n’importe quelles décisions même les plus absurdes, il ne s’agit  pas pour les élus de la majorité de gérer la ville dans l’intérêt général mais de défendre coûte que coûte le pouvoir établi.

 

Comme dans toutes les guerres (politique pour celle qui nous concerne), il existe des dommages collatéraux, l’école Camille Claudel en fait partie. Car oui, il n’y a plus d’ambigüité à ce sujet, nous sommes au cœur d’une basse vengeance politique conduite par un maire rongé par la haine (voir courrier envoyé aux parents) et la pathologie du pouvoir.

 

 Il s’agit de massacrer la vie sociale de trois quartiers villages puisque le principal opposant de ce chef de guerre habite notre quartier, parce que les habitants « votent mal ».

 

En conséquence,  comme dans toutes les guerres, ce sont les plus vulnérables qui prennent, à savoir les enfants. On ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs…que voulez-vous.

 

Où en est Marzelay ? à l’abandon depuis un bout de temps en fait. Les espaces de jeu, les terrains de foot et basket ? laissés à l’abandon depuis 3 ans maintenant.

 

L’APEM ?  Qu’est-ce que c’est que cette association de parents d’élèves qui n’attend aucun privilège et souhaite depuis toujours rester indépendante?

 

En bon stratège militaire, le colonel Pierret a préparé le terrain de « reprise en main » du territoire en envoyant en poste avancé une association (les 7 fontaines) cadenassée par quelques adhérents PS pour poser quelques jalons et prendre d’assaut le territoire de la vie locale à Marzelay.

 

Stratégie militaire et stratégie de communication.

 

 Il faut bien justifier de la fermeture de cette école. Le dossier est vide, donc…Le colonel Pierret se mut en petit caporal  exécutant sagement « un conseil »et explique. « Ce sont sur les conseils de l’inspection académique que nous décidons de… ».

 

 Le tout pouvoir d’un maire réduit au simple conseil de l’inspection académique (ce qui est faux, l’IA a démenti être à l’origine de cette fusion). qui peut croire à cette idée lorsque l’on connaît l’égo sur-développé du premier magistrat de notre ville dans sa relation au pouvoir ?

 

Colonel ou petit caporal, le fait est que nous sommes entrés en résistance. Manipulation ? Non Mr Pierret, rassemblement face à l’injustice de tous les groupes politiques, de tous les partenaires de la communauté éducative, des parents d’élèves, des habitants des trois quartiers village, des sympathisants, au delà des convictions politiques et des divergences philosophiques.

 

Oui, c’est bien de cela qu’il s’agit, d’un mouvement de résistance face à l’arbitraire.   

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bure88 20/05/2010 22:24


il y a quelques années à Vitrolles la classe politique nationale avait crié au scandale concernant la dictature du maire FN....quelle est la différence avec ce que l'on vit ici?


Chantal Thirion 20/05/2010 18:28


Continuez! Ne lachez pas! Il n'attends que ça.Pour ce qui est de l'assiociation des 7 Fontaines, nous l'avions bien compris.
Une ancienne institutrice de Marzelay de 1979 à 1986 et qui habite Marzelay.


andreoletti pascal 20/05/2010 15:27


Pourquoi voudriez-vous qu'à mon âge je commence une carrière de dictateur:réponse De Gaulle à la presse.
Pierretléon peut faire la même réponse aux parents d'élèves de Marzelay, depuis le temps que les décisions se prennent comme ça à Saint-Dié, il ne se rend même plus compte de la façon dont il
"gère" les affaires.JE DECIDE J AI RAISON ET VOUS OBEISSEZ!!!