COMMUNIQUE COMITE DE SOUTIEN ECOLE

Publié le par mobilisation marzelay

 

 

 

inscription-copie-1.jpg

 

 

 

Le comité de soutien a rencontré hier le préfet des Vosges.

IL nous a été confirmé que la décision du conseil municipal du 12 avril n’en est pas une et que de ce fait, la décision officielle n’existe pas.

 

Nous avons demandé à Mr le préfet de bien vouloir demander à Monsieur Christian Pierret d’ouvrir les inscriptions à Camille Claudel au service éducation et de prendre acte qu’une commission exceptionnelle soit mise en place après la décision du conseil municipal (18 juin à priori) pour le traitement des dérogations et situations des familles de l’école Camille Claudel.

 

A ce titre, le comité a décidé de suspendre l’occupation administrative de l’école et ce jusqu’au mardi 25 mai en attendant cette réouverture ainsi que la décision de mettre en place cette commission exceptionnelle.

 

Le comité a par ailleurs décidé de maintenir la mobilisation et demande l’ajournement du projet et la mise en place d’une concertation globale pour préparer la rentrée 2011.       

 

Commenter cet article

Monique 12/06/2010 10:16


Quelle surprise de lire que votre grève de la faim est disproportionnée pour 38 élèves. On croit rêver ! Depuis le début de votre mouvement, on se demande si la personne qui communique ces
chiffres
n'a pas oublié d'apprendre à compter, obnubilée par ses études supérieures qui lui ont appris à "manipuler"(mot qu'il affectionne) le vocabulaire et ensuite sa formation politique qui est
effectivement de manipuler les gens. De toute façon quoiqu'il
arrive, nous aurons appris à connaître les personnes qui nous prennent pour des marionnettes. Monsieur l'Adjoint n'est jamais allé à la sortie de l'école pour compter les enfants de l'école
Camille
Claudel !!

Autre chose : connaissez-vous Mme HYDE et Dr JECKYLL ?
Il y a environ une quinzaine d'années j'ai été hospitalisée dans un service de l'hôpital de St-Dié, pendant une semaine. J'en suis sortie non seulement fort bien soignée par le chef de service
mais
également par tout le personnel. Je me souviens d'une infirmière en particulier qui avait tout fait pour atténuer mes souffrances. J'en garde un souvenir presque ému.......

Et voilà qu'à ma grande surprise j'apprends qu'elle est maintenant conseillère municipale à l'origine du projet de fermeture d'une école dont elle ne connait rien puisqu'elle n'habite même pas
la
ville. SE peut-il que ce qu'elle croit avoir acquis du pouvoir au sein de la municipalité l'ait à ce point transformée en méchant Dr Jeckyll ? Mais qu'elle ne se fasse pas d'illusion : elle n'a
aucun pouvoir et ne fait qu'obéir aux ordres, mais ce n'est plus au chirurgien pour sauver des malades mais au despote pour au contraire faire du mal à qui ? à des enfants.


lecoledufresnecamillyvivra 21/05/2010 13:58


BRAVO !
C'est juste énorme ce que vous faites (le combat, la mobilisation, le blog, ...) !
On est de tout coeur avec vous et on vous souhaite que la république l'emporte encore une nouvelle fois - à Marzelay - sur le despotisme.
Un bel exemple de solidarité qui nous remonte un peu le moral.
Un parent d'élève du Calvados
http://lecoledufresnecamillyvivra.over-blog.com/


mobilisation marzelay 21/05/2010 15:35



merci pour vos encouragemnts, oui la mobilisation est dure est longue mais on lachera rien se serait - ce que par devoir citoyen


nous n'hésiterons pas à visiter votre blog et faire passer l'info,


bien à vous



Victoire 19/05/2010 20:05


Lorsque vous parler du "conseil" s'agit-il du conseil municipal ?


mobilisation marzelay 19/05/2010 20:47



oui, il s'agit du conseil municipal