RENCONTRE

Publié le par marzelay-dans-la-rue.over-blog.com

 

 

Puisque l’équipe municipale ne vient pas à nous, c’est nous qui sommes allés vers elle.

Nous étions une vingtaine de parents d’élèves et de grands parents devant la mairie. Il a bien fallu que messieurs Gbedey, Pierret et consorts nous parlent.

 

Voici quelques extraits de cet échange. En gras nos interpellations, en dessous les réponses de Monsieur Pierret.

 

Mr Pierret, pourquoi vous voulez fermer notre école ?

Les chiffres, monsieur, les chiffres.

 

Mais Mr Pierret, les chiffres sont faux, nous avons les preuves des effectifs de cette année et de la rentrée prochaine.

Ce sont les chiffres de l’inspection d’Académique.

 

Les chiffres de l’IA ? C’est vous qui les donnez, puisque c’est vous qui faites les inscriptions.

C’est comme ça.

 

Venez lundi à l’école et faisons les comptes des enfants !

Pas de réponses…

 

Nous avons les attestations des nouveaux parents pour la rentrée, vous voulez les voir ?

Mme Mandra (conseillère municipale) va mettre ces enfants à Marzelay pour faire gonfler les chiffres ( ?????).

 

On vous parle des personnes qui se sont installées à Marzelay ces 3 dernières années ou qui construisent et qui ont des enfants concernés par le périmètre scolaire de l’école.

Pas de réponses.

 

Nous avons l’appui des fédérations de parents d’élèves qui dénoncent ce projet.

C’est politique, mr Dollet veut se présenter aux élections. ( ??).

 

Et la PEEP ?

Pas de réponses…

 

Et les partis politiques de votre famille, le PCF et les VERTS ?

Mouais, le PCF vous savez, ils ne sont pas très nombreux

 

Et les VERTS ?

Pas de réponses.

 

Que faites vous de la concertation ?

Nous avons eu des rencontres préalables…

 

Et nous parents d’élèves, nous devons être au cœur de la problématique et de la concertation, nous n’avons même pas reçu une seule information officielle, Mr Gbedey n’en a même pas parlé lors du conseil d’école de Camille Claudel.

Vous êtes manipulés (??).

 

Monsieur Pierret , notre école ne peut pas fermer

On parie qu’elle va fermer, on parie ?

 

Hallucinant !

 

 

zone-interdite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nessa 04/05/2010 18:56


C'est bluffant!! Je n'arrive pas à comprendre par quel tour de passe-passe Pierret reste-t-il crédible auprès de certaines personnes..! C'est du foutage de gueule, encore et toujours..


Victoire 02/05/2010 21:32


Je n'ai qu'un conseil à donner à C.Pierret :
http://www.parisenligne.com/
Il n'engagera que lui -et son compte-bancaire bien rempli- et non pas des enfants.


VINCENT Serge 02/05/2010 20:33


Comment un maire digne de ce nom peut-il parier sur la fermeture d’une école ?

M. Pierret, une école, c’est tout sauf un casino !

Serge VINCENT


déodatien déçu par M. Pierret 02/05/2010 16:20


"Car je suis fils de l'école publique communale. Elle m'a beaucoup apporté ...
[...]
Plusieurs de nos filles ont fréquenté, avec succès, l'école à classe unique du village des Vosges où nous habitons. C'est une chance merveilleuse que d'être enfant de l'école laïque publique. Elle
m'a donné un goût charnel pour la liberté.
[...]
L'école de la République m'a beaucoup donné : le sens du travail, l'application, le goût d'avancer, de se dépasser, la faculté de douter."

Extraits de : Christian Pierret, 'Ministre à gauche, le magique et le réel', Le Pré aux Clercs, 2002, pages 22-23

M. Pierret prônait alors l'école publique, les petites structures scolaires, et la faculté de douter. Il a bien changé !