RAPPEL A LA LOI

Publié le par mobilisation marzelay

 

 

Mr Pierret doit rouvrir les inscriptions. Ce n’est pas par son bon vouloir, ce n’est qu’un rappel à la loi (préfet).

Deuxième demande, qu’une commission soit mise en place comme  l’exige la procédure habituelle, pour les demandes de dérogations après décision du conseil municipal, si décision il y a de fermeture de notre école.

 

Tout cela ne doit être soumis à aucunes conditions, comme le souhaite Mr le maire (arrêt du mouvement).

 

L’occupation administrative de notre école est suspendue. Nous attendons maintenant que Mr le maire respecte la loi et donc, dans ce cas, nous la respecterons également.

 

Nous attendons un courrier de la part de la municipalité qui entérine ces décisions pour mardi dernière limite.

 

Nous rappelons que notre mot d’ordre reste inchangé, l’ajournement du projet et la mise en place d’une instance de concertation pour la rentrée 2011, rien d’autres. L'arrêt de notre mouvement n'est donc pas à l'ordre du jour.

 

Pourquoi le respect de la loi par C.Pierret devrait-il être soumis à condition ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Monique 21/05/2010 18:36


Bien sûr. Le mouvement doit continuer tant qu'il n'y a pas véritable concertation sur la carte scolaire.