Quel courage!!!!

Publié le par marzelay-dans-la-rue.over-blog.com

Monsieur Gbedey ignore les parents d'élèves et rejete la responsabilité de la "fusion" entraînant la fermeture de l'école de marzelay sur l'inspection académique, quel courage!! (voir lien ci-dessous).

 

Dites nous Monsieur Gbedey, vous croyez  convaincre qui à part vous même !!

 

Pensez vous pouvoir ignorer la mobilisation, les parents d'élèves et organisations présents ce jour encore longtemps?

Nous pensons que vous n'avez pas bien compris l'ampleur de cette crise et la détermination des parents et habitants.

 

Vous êtes  seul responsable de cette situation, votre projet de fusion est de toute façon caduc, car votre façon de procéder annule toutes idées pour les parents d'envoyer leurs enfants à Baldensperger. Conséquence,  par votre attitude et par votre façon de procéder, c'est vous qui allez entraîner des suppressions de postes.

 

Quel courage Monsieur Gbedey !!

Lors de notre conseil d'école à Camille Claudel Marzelay ou vous étiez présent, 15 jours avant que nous apprenions par une fuite  votre projet., vous n'avez jamais parlé de cette décision .

Encore bravo pour votre courage! 

 

Vous voulez nous rassurer? commencez par nous recevoir au lieu de vous cacher derrière une caméra et le site de NOTRE ville. Nous, nous avons le courage de descendre dans la rue et d'exposer nos arguments. Nous n'avons rien à  cacher.

 

La vengance politique? on s'en fout de vos histoires politiciennes,  ce que nous attendons, c'est que vous soyez capable, d'administrer NOTRE ville en prenant en compte vos administrés. Nous, nous assumerons notre rôle de citoyen, nous en avons le devoir et la reponsabilité pour nos enfants et les habitants de nos trois quartiers.

 

Un maire, ça ne ferme pas une école, ça défend les écoles!!! 

 

Nous ferons notre rentrée à CAMILLE CLAUDEL!!

 

http://www.saint-die.eu/

 

voir vidéo, edito de Monsier Gbedey

 

 

 

animations quartier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pas amnésique 27/04/2010 16:46


Et pourtant notre maire a fait "sciences Po", ce qui veut dire "sciences politiques". Etrange qu'il n'aime pas la politique. Il a du oublier ce que c'est.


droit à la parole 27/04/2010 13:58


Pour réconsilier tout le monde avec le mot politique qui semble être considéré comme un "gros mot" .
Définition du dictionnaire politis: vie de la cité.
droits politiques: droit en vertu desquels un citoyen peut participer à l'exercice du pouvoir, directement ou par son vote.
Entre autre ,Défendre une école en fait partie


mamanA 26/04/2010 15:30


Mr Gbedey et cher bipbip, arrêtez de parler toujours de politique. Nous avons le droit en tant que citoyens de ne pas être d'accord avec vos décisions et ce n'est pas pour autant que c'est une
action de l'opposition. STOP ! C'est trop facile. Nous sommes des mamans, des papas, des grands parents, des nounous et des habitants qui avons mal aux tripes. Est-ce que vous pouvez le comprendre
? C'est trop facile de faire autant de mal et de faire semblant de ne rien voir. Oui nous voulons garder notre école. Est-ce un privilège Mme FRESSE ? Messieurs et Mesdames les élus, vous êtes des
parents comme nous, alors essayez de vous demander si vous accepteriez une telle situation, une telle injustice pour vos enfants.
Encore une chose Mr Gbedey, c'est trop gentil de votre de part de penser à l'animation de nos quartiers mais il me semble que la seule animation dont nous avons besoin : c'est d'entendre nos
enfants rirent dans la cour de l'école avec leurs copains. Ca, c'est notre animation !
Enfin quand vous dites que ce regroupement d'écoles empêchera la suppression de postes d'enseignants, vous êtes vous posé la question du devenir des 9 nounous de notre quartier. Voilà 9 pertes
d'emplois Mr GBEDEY pour lesquels vous avez sans doute trouvé une solution, puisque vous pensez à tout, pour tous mais SURTOUT SANS NOUS.


moi, maman 25/04/2010 22:26


Ne vous inquiétez pas pour les parents : ils sont tous au courant de la mobilisation pour garder notre école ! Les vacances sont finies et cette mobilisation va reprendre de plus belle. Et toutes
les infos vont à nouveau être plus faciles à transmettre à ceux qui n'ont pas inernet ou qui sont partis en vacances. Inutile de vouloir laisser croire par un message que c'est politique et que
tout est dirigé par S. Vincent. S. Vincent n'est jamais présent aux réunions de décisions. Il participe au manifs comme un habitant du quartier qu'il est, comme d'autres habitants qui ont voté pour
M le maire d'ailleurs. Il est élu au conseil municipal, oui, et il nous défend, oui, mais c'est là son rôle d'opposant politique ! On ne va quand même pas lui demander de se taire ? On ne va quand
même pas lui demander de déménager dans un autre quartier pour garder notre école ? Qui le veut ? Où y a-t-il une école à fermer (oups... fusionner, pardon !) ? Un p'tit Vincent... personne n'en
veut ? non ? vraiment pas ?
Le mouvement pour garder cette école ouverte est apolitique. Point. Juste garder l'école du quartier ! C'est pas la peine d'essayer de faire croire le contraire.

Nous sommes bien tous des parents ou des habitants de ce quartier que nous aimons et pour lequel nous souhaitons préserver une âme. Sans école ce quartier ne serait plus le même !!!


marzelay-dans-la-rue.over-blog.com 25/04/2010 22:40







Déodatienne depuis trente ans 25/04/2010 22:07


Et bien, cher bip bip, vous qui semblez si bien connaître les habitants des trois villages en citant deux familles, et une vague formulation « et compagnie » - vous qui semblez être au fait de
tout, sur tout et faite des commentaires avec grandeur d’âme, tolérance et humanisme, avec solidarité et considération pour votre prochain, avec le souci de rassembler plutôt que de diviser -
n’hésitez pas à informer ce parent d’élève de Camille Claudel qui est passé entre les gouttes des nombreuses infos radio, presse, tracts, banderoles à l’entrée Nord de la ville, de prendre contact
par l’intermédiaire de ce blog.

Votre « scoop » montre bien que justement, il s’agit d’un mouvement spontané et artisanal et chapeau à toutes les personnes qui se sont mobilisées aussi sincèrement et à toutes celles qui vont les
rejoindre. Comme quoi, il y a encore des gens qui ont des valeurs saines et qui réagissent devant l’injustice et le non sens.

Je crois que sur Saint-Dié, il est difficile de ne pas avoir entendu ces parents et habitants qui ont les trippes nouées, qui se demandent bien ce qui leur arrivent, qui n’ont pas de réponse à un
très banal "pourquoi?" et qui ne peuvent pas s’exprimer en direct puisque les élus de MA ville ne leur donnent pas la parole, ne les reçoivent pas, n’ont pas le courage d’engager le débat.

Moi, cela m’a permis d’aller pour la première fois sur le site de la mairie et d’écouter les vidéos de l’édito, du conseil municipal, je suis restée scotchée du début à la fin et j’en suis encore
hallucinée.
Je pensais qu’une ville était administrée par une équipe, qu’il y avait des échanges d’idées, que chacun avait la parole ; que nenni.
Que dire des apartés de ces deux conseillères municipales ; désolants, mesquins, d’une mauvaise foi à couper le souffle. Que dire de l’envolée revancharde de M. le Maire ?
Que dire du simulacre de vote ?

Je ne vous remercie pas Mesdames et Messieurs les élus pour m’avoir fait perdre ma naïveté de citoyenne, mais je sais pour qui je ne voterai plus.