LES ACTIONS CONTINUENT

Publié le par mobilisation marzelay

 

 

Ce mardi 25 mai, le comité de soutien a tenu une réunion où étaient invités les parents d’élèves, les familles des enfants et les assistantes maternelles.

 

Une cinquantaine de personnes ont voté à l’unanimité la continuité de notre mouvement.

 

 Donc, la mise en place d’actions pour protester contre la décision de Mr C.Pierret de vouloir rayer de la carte scolaire l’école Camille Claudel de Marzelay, sans raison objective et sans aucune concertation.

 

Les manœuvres de manipulation, le mépris exprimé par l’équipe municipale envers les habitants, l’intérêt pédagogique des enfants bafoués et les mensonges réguliers ne font que renforcer la motivation des membres du comité de soutien de l’école.

 

 

Entre autres actions,

 

Nous appelons à un grand rassemblement le 12 juin à 14 h00 devant la mairie.

Commenter cet article

une mamie de St-Dié 02/06/2010 11:01


La diffusion de votre lettre ouverte à notre maire a suscité des commentaires chez les habitants. Certains m'ont été faits au cours d'une conversation qui abordait d'autres sujets : intense
étonnement de découvrir une facette totalement inconnue chez le premier magistrat toujours lisse et souriant sur les photos publiées dans les journaux du week-end (inaugurations, etc..) : un homme
n'hésitant pas à travestir la vérité pour arriver à ses fins et utilisant d'autres moyens comme l'intimidation.Quelle déception pour ses électeurs qui pourtant lui avaient fait confiance. Et il
parle de violence ! Nous voyons bien dans les actions du comité tout l'amour que les habitants des "trois villages" portent à leurs enfants.
Dans les différentes opinions émises au cours de ces conversations inopinées,j'ai bien senti qu'une très grande partie des déodatiens vous étaient favorables. Et sachez que vos enfants ont de la
chance d'avoir des parents capables de sortir bec et ongles pour les défendre, et que si le conseil municipal ose dire tout haut ce qu'il pense tout bas, vos petits auront encore leur école à la
rentrée. mais ces conseillers auront-il ce courage ???