De l’esbroufe

Publié le par marzelay-dans-la-rue.over-blog.com

  

  medecin scolaire

Que nous dit Christian Pierret (CP) dans l’article de ce matin ?

Rien, ou tout du moins rien concernant un quelconque argument objectif pouvant justifier de la fermeture de l’école Camille Claudel de Marzelay.

 

Par contre un changement de stratégie, oui. CP essaie de se faire passer pour un homme serein, calme, qui comprend l’émotion suscitée par la fermeture de l’école et voudrait nous faire passer pour une petite bande d’excités manipulés par l’opposition municipale.

Permettez nous de vous rappeler, Mr Pierret, le conseil municipal du 12 avril. Nous avons copie de la vidéo de ce conseil. Difficile de croire que vous êtes un homme de dialogue, calme, sans animosité et respectueux. Vous nous avez prouvé tout le contraire ce jour là.

 

Le troisième tour du conseil d’état. Il nous a fallu du temps pour comprendre ce que cela voulait dire, et oui, tout le monde n’est pas au fait de querelles politiques locales. Nous dirions même qu’on s’en fout !

 

Ce premier élément consiste à accréditer la thèse de la manipulation politique dont nous sommes victimes. Dénigrement d’un mouvement de citoyens incapables de réfléchir par eux même, de s’organiser et de se défendre contre une injustice. Voilà ce que fait Mr Pierret.

 

Les soutiens PEEP FCPE, syndicats enseignants, partis politiques comme les VERTS ou le PCF, les 2200 signatures de notre pétition, tous manipulés, aucun libre arbitre dans cette histoire. Chacun appréciera.

 

Un acte de générosité ??

Alors là, c’est grandiose, histoire de légitimer cette décision par un courant de gauche, c’est un acte de générosité. CP projette de balayer d’un coup de plume  toute une organisation sociale, la vie locale de parents d’élèves et de leurs enfants entre autres…par générosité. Entendez, la fameuse mixité sociale. Comme si elle n’existait  pas la mixité sociale, comme si nos enfants étaient coupés du monde et de la réalité sociale de notre ville. Totale méconnaissance de nos trois quartiers villages et nos vies sociales (voir articles par ailleurs).

 

Bref, « nous sommes de gauche, donc généreux, notre projet s’inscrit dans cette lignée »…

 

Un maire qui plus est de gauche, ça défend l’école publique, ça défend ses écoles, ça ne les ferme pas !!!

Enfin, bon, on dit ça mais…vous défendez les écoles privés, par conviction religieuse ? drôle d’interprétation de la laïcité.

 

Ensuite monsieur Pierret, tel le bon roi St Louis sous son arbre, explique qu’il recevra les parents pour étudier au cas par cas les demandes de dérogations.

Grosse ficelle pour tenter de diviser notre mouvement.

Monsieur Pierret, nous vous rappelons qu’il existe une commission qui a en charge d’étudier les dérogations, vous n’êtes  pas tout seul à décider. C’est une manie chez vous de vous croire seul au monde.

 

Autre aspect, la municipalité pense à nous pour les animations de nos trois quartiers village. Merci, un barbecue et un clown pour remplacer une école ?

C’est  un acte de générosité ça aussi ?

Nous vous rappelons que l’animation de nos trois quartiers est très dynamique et que nous n’avons attendu personne pour nous en occuper.

 

 

 

Pour nos enfants ? Un bus, une cantine avec un self (ouah !) et une garderie. Génial, des journées de 11 heures imposées aux enfants, avec garderie et cantine obligatoire !

 

 Vous ne parlez pas de la CLIS enfants autitstes, non plus, remise en question totale pour ces enfants et leurs familles. 

Vous en pensez quoi, mesdames les adjointes médecin scolaire et orthophoniste ??

 

En fait, tout ce que vous nous reprochez, c’est ce que vous faites vous. Manipulation, dénigrement, impossibilité de dialogue, abus de pouvoir. Nous voulons défendre nos privilèges ? (J.Fresse Maurer le 12 avril). C’est vous qui gérez votre ville comme un duché. Nous sommes dans état de droit!

 

 

Bref, toujours pas le moindre argument à l’horizon. Evidement, nous les avons tous contre la fermeture de cette école, vous êtes seul face à ce projet.

 

Votre point presse de ce dimanche, c’est de l’esbroufe, encore une tentative de passage en force, moi Christian Pierret, j’ai décidé !

Et bien nous, collectivement, nous avons décidé de nous battre dans le seul intérêt de nos enfants et de nos trois quartiers village. Que vous le vouliez ou non.

Nous sommes des excités ? Non Monsieur Pierret, nous sommes sereins, déterminés et révoltés, ça c’est sûr, par tant d’injustice. Vous ne pourrez rien contre cela !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

JCD 03/05/2010 22:42


M. Pierret me semble avoir une drôle de définition de la démocratie, mais, ça, ce n'est pas nouveau... Depuis 5 ans que je suis à St-Dié (j'y paye mes impôts, moi !!), je suis scandalisé de voir
comment ce monsieur gouverne sur sa ville, SEUL !! Franchement, si les membres du conseil municipal en sont à déposer des tracts, c'est peut-être aussi parce qu'il y a un vrai malaise au sain de la
section PS de la ville (certains n'assumeraient peut-être pas si facilement les décisions de M. le Maire !!?? Je me demande...).
Dernière chose : difficile d'entendre le discours de M. Gbedey sur l'école publique et ses valeurs quand on sait que ses valeur religieuses passent avant les valeurs de l'école publique... N'est-ce
pas ce même Monsieur qui, le 12 avril, justifiait le regroupement des écoles en parlant de mixité sociale ? S'il est pour la mixité sociale, peut-être peut-il aussi inscrire ses enfants dans une
des écoles de la ville... Et au collège Vautrin Lud ensuite... A mois qu'il ne déménage sur St-Dié et qu'il ne dépende d'un autre établissement public. N'est-ce pas aussi ce même M. Gbedey qui est
chargé de l'égalité des chances ??? Mais c'est quoi l'égalité des chances pour lui ? Tout le monde a-t-il la même chance financière de pouvoir inscrire ses enfant dans le privé, même par conviction
religieuse ????
Tout cela ne me choquerait nullement pour une municipalité qui s'afficherait de droite !! Et pourtant, même à droite, je ne suis pas sûr qu'on puisse trouver situation aussi extrême. Mais venant
d'une municipalité qui "se dit" socialiste, cela me choque profondément !!


L'épine de St Roch 03/05/2010 06:51


Il est à noter que les parents qui se battent pour sauver l'école des trois villages, sont tous des parents qui scolarisent leurs enfants au collège Vautrin Lud rejoignant ainsi nos enfants franco
maghrébins, franco turcs ou franco français de notre quartier de St Roch-L'Orme.

La mixité sociale, ils connaissent et n'ont de leçons à recevoir de personne!

A quand l'arrivée des enfants de Pair et Grandrupt à Kellermann?
En 6 ième, c'est bien trop tard pour découvrir le collège Souhait et sa diversité sociale!

L'épine de St Roch


MRJM 02/05/2010 22:22


Mr Gbedey, vous étiez puni hier pour vous retrouver dans l'obligation de poser des tracts sur les voitures?
ou bien vous manquez cruellement de bras au sein de la section PS. et oui , quand on parle de section PS, on devrait plutôt parler de quelques militants.


famille nombreuse 02/05/2010 21:29


un acte de générosité ????????
Certainement pas pour les 9 nounous qui vont perdre leur travail!!!
Pour nos enfants???????????
On va leur expliquer qu'on ferme leur école grace à la générosité de la municipalité, je ne suis pas certaine qu'ils comprennent !!!!


Marie-Claude Bourdon 02/05/2010 21:02


Le refrain n'est pas nouveau: en 2003, à Kellermann quand le tandem Pierret/Fresse Maurer voulait casser l'école maternelle, "ils" prétendaient que nous étions manipulés par 2 membres de La Radio
Libre déodatienne (104.9)!

A St Dié, si on pense pas comme le "maitre", alors on est dans le camp de ceux qui pensent bien. Sinon c'est qu'on est manipulé, car il semble, à certains élus, qu'il est impossible pour un
déodatien de penser seul!

Il y a eu des pressions énormes pour que les citoyens kellermannais enlèvent les banderoles de leurs balcons.

On nous disait que nos enfants apprendraient mieux, auraient de meilleurs résultats scolaires (eh oui!) si les Grands étaient à l'école élémentaire, dans des classes à côté des CP!

On nous disait aussi, en avril, qu'ils ne seraient plus en sécurité à la classe appartement ...à partir du 1 septembre!, en s'appuyant sur l'avis de la commission de sécurité qui n'est passée que 4
mois plus tard et qui n'a rien trouvé à dire.

Il faut juste ajouter que le bâtiment municipal qui hébergeait la classe appartement depuis 17 ans a été vendu début juillet de cette année là et que l'école maternelle Vincent Auriol devait
recevoir le CIO!

Mais çà, personne devait le savoir, les arguments étaient pédagogiques!!! Même que madame l'adjointe, en conseil municipal a inventé un décret qui voulait démontrer le bien fondé "pédagogique" de
sa démarche: on a tous cherché, il existait pas. Pourtant il avait l'air d'un vrai!

Enfin, toujours en conseil municipal, le maire avait annoncé l'accord des 2 conseils d'école... qui ne s'étaient pas encore réunis.

La lutte collective a payé puisque le projet final a regroupé, en septembre 2004, toutes les classes de maternelles à l'école Claire Goll agrandie.

On vous soutient.

K'llergoll


marzelay-dans-la-rue.over-blog.com 02/05/2010 21:32



merci pour ces précisions, elle doivent nous servir pour notre lutte.