COMMUNIQUE

Publié le par mobilisation marzelay

Camille-2 

 

 

Comité de défense de l’école Camille Claudel de Marzelay

 

 

Compte tenu :

 

- que la municipalité décide, contre l’avis de tous, sans aucune concertation et sans arguments objectifs, de sacrifier notre école de proximité en réalisant une fusion entraînant la fermeture de celle-ci ;

 

- que notre demande d’ajournement du projet et notre proposition de mise en place d’une concertation générale sur le réseau des écoles de la ville pour la rentrée 2010-2011 sont ignorées ;

 

- que la question des effectifs n’est pas analysée de façon objective, dans son bilan et dans une analyse prospective ;

 

- que l’intérêt éducatif et le bien-être des enfants sont bafoués;

 

- que l’impact de la fermeture de l’école, notamment sur la vie du quartier, n’a, à aucun moment, été étudiée ;

 

- que les parents d’élèves et les habitants des trois quartiers-villages sont méprisés ;

 

Les membres du comité de défense de l’école Camille Claudel, décident, en ce jour du 11 mai 2010, d’assumer leur devoir et leur responsabilité de citoyens en prenant en charge la gestion administrative de l’école dans ses locaux.

 

Le fonctionnement pédagogique ne sera pas perturbé.

 

 

Commenter cet article